Pas de Parts Management sans Data Services!

Il est difficile d’envisager un projet de Parts Management sans passer par une phase plus ou moins conséquente de « Data Services » car rares sont les entreprises qui disposent de données fiables et complètes sur les pièces qu’elles utilisent.

Cette phase se découpe en général en 3 parties:

  • Le « Data Cleansing » ou Nettoyage des données
  • Le « Class Designing » ou Création des classifications
  • Le « Data Harvesting » ou Enrichissement des données

 

 

Le Data Cleansing

Le Data Cleansing consiste à mettre au propres les données basiques des pièces afin de les rendre lisibles et exploitables pour les phases suivantes. Il s’agit principalement de vérifier les noms et références du fabricant ou de la norme ainsi que les désignations.

Les outils d’intelligence artificielle n’étant pas assez aboutis pour traiter automatiquement cette tâche, elle est en soit confiée à notre équipes de Data Analystes soit traitée en interne par vos équipes.

 

Le Class Designing

Le Class Designing consiste à définir, à partir des informations mises au propre dans la phase de Data Cleansing l’organisation de classement la plus efficace. 

Comme dans une librairie, cette organisation s’appuie sur des rayons (la classification), des critères de classement (les attributs) ainsi qu’un dernier élément souvent oublié : un dictionnaire pour comprendre et limiter les termes utilisés.

Fort de cette analyse réalisée par nos équipes, vous pourrez ensuite opter pour une classification propre à votre activité, pour une classification standard (eclass, ICS, UNSPSC, ETIM, etc.) ou encore pour la combinaison de plusieurs classifications

Le Data Harvesting

Indiscutablement la phase la plus fastidieuse, le Data Harvesting consiste à collecter toutes les informations manquantes, les vérifier et les saisir sous forme d’attributs.

Cette dernière étape est en général assurée par notre équipe de 200 opérateurs de saisie, vérifiée par nos analystes et réintégrée ensuite via des passerelles logicielles dans les bases de données PLM et/ou ERP de nos clients.

 

Intéressé par nos services et notre expertise ?

Remplissez simplement le formulaire ci-dessous:

10 + 8 =

Pas de Parts Management sans Data Services!

Il est difficile d’envisager un projet de Parts Management sans passer par une phase plus ou moins conséquente de « Data Services » car rares sont les entreprises qui disposent de données fiables et complètes sur les pièces qu’elles utilisent.

Cette phase se découpe en général en 3 parties:

  • Le « Data Cleansing » ou Nettoyage des données
  • Le « Class Designing » ou Création des classifications
  • Le « Data Harvesting » ou Enrichissement des données

Le Data Cleansing

Le Data Cleansing consiste à mettre au propres les données basiques des pièces afin de les rendre lisibles et exploitables pour les phases suivantes. Il s’agit principalement de vérifier les noms et références du fabricant ou de la norme ainsi que les désignations.

Les outils d’intelligence artificielle n’étant pas assez aboutis pour traiter automatiquement cette tâche, elle est en soit confiée à notre équipes de Data Analystes soit traitée en interne par vos équipes.

Le Class Designing

Le Class Designing consiste à définir, à partir des informations mises au propre dans la phase de Data Cleansing l’organisation de classement la plus efficace.

Comme dans une librairie, cette organisation s’appuie sur des rayons (la classification), des critères de classement (les attributs) ainsi qu’un dernier élément souvent oublié : un dictionnaire pour comprendre et limiter les termes utilisés.

Fort de cette analyse réalisée par nos équipes, vous pourrez ensuite opter pour une classification propre à votre activité, pour une classification standard (eclass, ICS, UNSPSC, ETIM, etc.) ou encore pour la combinaison de plusieurs classifications

Le Data Harvesting

Indiscutablement la phase la plus fastidieuse, le Data Harvesting consiste à collecter toutes les informations manquantes, les vérifier et les saisir sous forme d’attributs.

Cette dernière étape est en général assurée par notre équipe de 200 opérateurs de saisie, vérifiée par nos analystes et réintégrée ensuite via des passerelles logicielles dans les bases de données PLM et/ou ERP de nos clients.

Intéressé par nos services et notre expertise ?

Remplissez simplement le formulaire ci-dessous:

3 + 8 =